La fausse terre promise

imagesLes images sont horribles. Des milliers de cadavres gisant sur les rivages méditerranéens. C’est donc ça le XXIe siècle?

En 2015, à l’heure où l’humanité a presque vaincu les plus grands fléaux, dompté la nature et réussi à concrétiser les rêves les plus fous, des milliers de gens sont obligés de quitter leur pays à cause de la guerre ou de l’extrême pauvreté. Qu’ils viennent d’Asie ou d’Afrique, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir tourner le dos à leur terre natale pour aller s’installer en Europe. Cependant, faute de visas, ils tentent de traverser la Méditerranée au péril de leurs vies.

Aujourd’hui, l’addition est plus que salée. En effet, la plupart des candidats à l’immigration clandestine n’atteignent jamais leur but. A bord d’embarcations de fortune, ils sont à la merci des gouffres de la mer qui les engloutit et les rejette sur son rivage comme de vulgaires êtres.

Comment en sommes-nous arrivés là ? Que des gens deviennent si incrédules devant cette scène macabre. Les nouveaux candidats n’apprennent pas de leurs camarades noyés. Ils sont aveuglés par cette motivation suprême qui est de poser leurs pieds sur le sol européen. Une terre qui est censée les apporter refuge et leur offrir une meilleure vie.

En fait, il faut dire que la plupart des migrants viennent de régions qui sont déchirées par des guerres dont les Européens ont de grandes responsabilités. Ils proviennent de contrées misérables et de pays étouffés par le néocolonialisme.

Ainsi, l’individu qui n’est pas sûr de manger le lendemain n’a pas peur de se jeter à la mer pour nourrir son espoir. La mère qui ne sait pas si son enfant verra le jour n’est guère inquiétée par les vagues de la Méditerranée. Ces gens là, n’ont pas peur de la mort. Selon eux, Poséidon n’est rien!

S’il y a encore des personnes qui se demandent pourquoi les migrants s’acharnent à mettre en péril leur vie pour une promesse abstraite, essayez de rester 24 h sans manger ou imaginez vivre dans une ville pilonnée par des roquettes à longueur de journée. L’esprit de survie de l’être humain est plus fort et plus féroce que n’importe quel autre être vivant sur terre.

téléchargementEn plus, pourquoi se sentir choqué? Les Européens s’attendaient à quoi après tous ces siècles d’arnaques, de crimes, de ruses et de manipulations. Il est clair que l’Occident n’est pas le seul responsable de la misère du tiers-monde, mais il reste le précurseur et l’un des principaux acteurs.

La médiatisation de la mort du petit Aylan a suscité une grosse vague d’indignation et d’émotion. Presque tous les gouvernements européens se disent prêts à accueillir des milliers de migrants. Cela est loin d’être la solution en fait. Au contraire, cette communication va motiver ceux qui étaient encore hésitants et même encourager les plus réticents !

En réalité, la seule manière de freiner ce phénomène est de favoriser des conditions de vie décente dans leur pays d’origine. L’Europe ne pourra jamais accueillir le tiers-monde, mais elle peut l’aider à se construire. Que l’on ne me parle pas de la Banque mondiale ou du Fonds monétaire international; ces institutions qui nous manipulent par la dette et qui nous maintiennent dans la misère. Que l’on arrête de nous faire croire que l’ONU ou l’Otan font tout pour arrêter ces guerres qui détruisent nos pays. Ce sont les hommes qui font les institutions et il est clair que cette situation abjecte dans laquelle nous vivons n’est que pure volonté politique des lobbies occidentaux.

téléchargement (1) Je pense qu’il est grand temps de cesser de pendre les tiers-mondistes pour des idiots et d’aller vers de vraies solutions. L’Occident doit savoir que son salut est lié au nôtre. L’immigration clandestine va continuer à s’intensifier et les garde-côtes européens ne pourront pas la contenir. Nous nous acheminons vers une répression violente. Il arrivera un moment où l’Europe n’en pourra plus et finira par sortir les armes.

Avec le boom démographique, le nombre de pauvres augmente géométriquement et l’écrasante majorité de ces désespérés se dirigera vers la Méditerranée. L’Europe ne pourra pas empêcher ces gens de franchir ses frontières sans se détruire elle-même. 
images (1)

Je ne suis ni polémiste, ni oracle. Toutefois, il est évident que le seul moyen d’éviter cette hécatombe est de construire un monde solidaire, juste et honnête. Il faut s’activer et trouver les solutions idoines pour arrêter ces guerres. Les pays en voie de développement doivent être d’ores et déjà associés à la marche du monde. L’Occident doit cesser immédiatement son néocolonialisme et sa politique dominatrice pour que les tiers-états puissent émerger. Elle doit également financer de vrais programmes de développement afin de déclencher le moteur de la croissance.

L’Occident s’est pendant longtemps joué du tiers-monde et ceci n’est qu’un avant-goût des conséquences de ses actes. Dans les années à venir, la misère s’intensifiera et l’immigration deviendra une question de survie. Les peuples s’affronteront et l’humanité en pâtira.

Les décideurs occidentaux savent maintenant à quoi s’attendre. J’espère qu’ils agiront avant qu’il ne soit trop tard…

The following two tabs change content below.
weyssousokhna

Derniers articles parweyssousokhna (voir tous)

Une réflexion sur “La fausse terre promise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *